Les cadrans solaires éxistent depuis très longtemps, développée par les Arabes pendant plusieurs siécles, ils ont servis le plus souvent à déterminer les heures religieuses.
 Les jours étaient divisés en 12 heures qui séparait le lever du coucher du soleil et en 12 heures de nuit la durée séparant le coucher du lever du soleil, de sorte que la durée de l’heure était variable au cours de l’année. Ces heures anciennes sont appelées:
Heures temporaires.
 Quelques instruments anciens pour mesurer le temps.

  1/ le Scaphé - 2/ le gnomon - 3/ le polos

 Dès l'aube de l'humanité on a cherché à mesurer le temps pour prévoir le retour des saisons froides ou chaudes.
 Historiquement on peut dire que la mesure du temps est essentiellement de nature astronomique. Elle ne deviendra l'affaire des physiciens que dans le courant du vingtième siècle.
 Le temps donné par les cadrans solaires est ce que l'on appelle en astronomie le temps solaire vrai d'un lieu.
Le temps solaire moyen est donné par un soleil moyen (fictif) se déplacant sur une orbite circulaire, à vitesse constante, dans le plan de l'équateur céleste.
 Ce temps solaire moyen est à l'origine de la première définition astronomique de la seconde jusqu'en 1960 : c'était la 86400ème partie du jour solaire moyen.
 La différence entre temps solaire moyen et temps solaire vrai s'appelle l'équation du temps.

 Donc, on fait un savant calcul avec les deux temps solaires, le vrai et le moyen et cela donne le graphique à droite. Ce graphique permet de corriger l'heure du cadran solaire.